Sophie Assante monte la compagnie Les gens de passage en 2007, au retour d’un voyage de deux ans à travers l’Europe.

 

Nous sommes persuadés de l’importance du théâtre dans le débat citoyen, et en diversifiant les formes théâtrales - spectacles musicaux et contes notamment -, en jouant hors des structures traditionnelles, la compagnie a pour ambition de toucher le plus large public.

 

Nous centrons aujourd'hui notre travail sur une certaine forme de théâtre action :

D'abord en jouant – aussi – hors des structures traditionnelles et en investissant des lieux parfois oubliés, exigus, rarement théâtraux, mais toujours familiers aux spectateurs.

Ensuite, en nous attachant à « libérer la parole », en particulier des individus en marge du système, que ce soit au travers des sujets abordés ou des rencontres qui s’ensuivent. Dans cet esprit, nous travaillons régulièrement en partenariat avec le Planning familial, des conseillères conjugales, et des établissements scolaires afin de mettre en place des actions mêlant représentations et débats autour des thématiques du spectacle.

 

Depuis 2010, la compagnie articule son travail autour du thème de la femme.

La compagnie s'installe en 2017 au Centre Social de Beaurepaire en Isère, après plusieurs années de travail dans le département.

 

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now